L’ART est MORT. par Lukas Zpira

Nous le savons, l’art est mort, tué par les mêmes cancers que notre monde.

L’art est mort et bien des prétendues avants-gardes sont déjà obsolètes. En transformant l’art contemporain en produit de consommation courante dont les originaux deviennent des titres spéculatifs, et les reproductions des accessoires de décoration en vente en supermarché, les marchands du temple ont dépossédé l’art de son essence conceptuelle et de son sens critique. Dans le cimetière de la création contemporaine, l’artiste devient fossoyeur des idées préconçues ; il est pirate de nos réalités tronquées ou il n’est pas. La fonction de l’artiste aujourd’hui ne peut être que de montrer ce que les autres ne veulent voir, et non de plaire au plus grand nombre comme on a trop longtemps voulu nous le faire croire.
Il n’est d’art sans un engagement à travers lequel l’artiste s’exprime au delà des intérêts, des consensus, des aprioris et des censures.
Il n’est d’art s’il n’est libre.
Baigné dans le flot d’information qui nous submerge chaque jour, l’artiste ne pourra témoigner de notre monde et imaginer notre avenir que par un regard sans concession sur notre actualité. Visionnaire, il entrevoit les mutations de notre monde, anticipe la transformation de nos valeurs esthétiques, idéologiques et sociales. Il se rythme sur les battements de coeur de notre monde. Son art est action. Le chaos de notre monde devient sa Materia Prima, son terreau fertile.
La force de l’histoire est telle qu’il est de son devoir d’en devenir le narrateur.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: